Gagner de l’argent : dividendes ou spéculation

0
6
dividendes CAC_40

Les dividendes sont pour la plupart des gens un concept assez vague et le plus souvent lié à la bourse et implicitement à la spéculation. Toutefois, les dividendes sont avant tout un revenu associé à des actions d’une entreprise qui crée de la richesse et qui la distribue ensuite à ses actionnaires. Rien de plus normal et sain car ce sont les actionnaires qui ont permis à l’entreprise d’exister et donc de produire de la richesse.

De nos jours, malheureusement le concept et la réalité ont bien changé et ce n’est pas étonnant qu’il y ait beaucoup de confusion. Tentons de faire un peu de lumière dans toute cette jungle !

La Bourse : une machine de spéculation ?

Si on allait vraiment en arrière, avant d’être une grande machine de spéculation, la bourse c’est un concept très simple : des sociétés sont cotées sur un marché et paient aux actionnaires des dividendes tous les 3, 6 ou 12 mois afin de “rétribuer” leur investissement. Pour vous donner une idée concrète de ce fonctionnement, le dividende d’un titre « à risque modéré » peut se situer autour de 5%, soit 6,6 fois le rendement du Livret A. Inutile de vous louez davantage les atouts d’un tel placement car vous comprenez de suite son intérêt.

La bourse est souvent qualifiée de “risquée” car les gens se concentrent sur un ou deux éléments : le prix des titres et les gains immédiats ou à très court terme. Toutefois, investir en bourse, cela ne se limite certainement pas à ces deux éléments. Gagner de l’argent en investissant en Bourse, c’est encore plus complexe.

Dans cet article nous allons essayer de vous donner quelques clés pour gagner de l’argent en investissant en Bourse.

Dividendes et investissements en Bourse

Si on reprenait l’idée dont nous parlions plus haut ? En effet, personne n’a envie d’acheter un titre coté à 100 euros et dont la valeur tombe du jour au lendemain à 50 euros. Néanmoins, le raisonnement de l’investissement en Bourse ne doit pas se résumer au simple prix du titre. Un investisseur doit se concentrer sur les dividendes et l’augmentation des revenus passifs.

En fait, un investissement en Bourse peut revêtir deux buts : la spéculation ou le rendement à long terme.

La spéculation vous permet de gagner de l’argent rapidement sur une grande quantité de titres. Le gain est important, mais le risque l’est encore plus. La spéculation se base sur des informations plus ou moins vérifiées, occasionnelles et surtout sur une intense activité de transactions. Les risques sont grands et vous pouvez donc soit tout perdre, soit gagner. Dans le deuxième cas, le gain n’est bien entendu pas garanti et vous pouvez être déçu/e du résultat.

L’investissement en Bourse à long terme ne vise pas le gain immédiat, mais à moyen et long terme. Dans ce cas le prix d’une action devient un élément secondaire. Le but poursuivi est que l’action dans laquelle vous investissez et qui vous paie 100 euros de dividendes aujourd’hui, prenne de la valeur. En d’autres termes, les dividendes seront de 110 euros le mois prochain, et 120 dans trois mois, etc. La valeur journalière de la cotation de l’action n’est qu’un élément indicatif, mais c’est la valeur des dividendes qui reste déterminante dans l’analyse du rendement.

Comment bien choisir les titres qui rapportent ?

C’est bien entendu la question que tout le monde se pose. Encore plus un débutant qui souhaite investir en Bourse. Si vous êtes débutant/e ou que vous ne connaissez pas beaucoup les mécanismes complexes de la Bourse, alors voici quelques conseils simples :

Un titre connu et une société solide

Si vous n’avez pas envie de spéculer, mais que votre but est de gagner à long terme, alors le premier conseil est simple et de bon sens. Les meilleurs titres pour investir à long terme sont des titres de sociétés connues par tout le monde. Pour vous donner quelques exemples concrets : L’Oréal ou Danone. Des sociétés françaises, bien connues et dont vous pouvez même apprendre davantage sur leur situation et leur solidité financière actuelle. Un site officiel à consulter est celui de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) – l’autorité publique indépendante dans la matière en France.

Sachez qu’en 2016, en France, le montant des dividendes qui ont été distribués par les sociétés du CAC 40 a atteint 46 milliards d’euros, en hausse de 13 % par rapport à 2015. C’est un indicateur à prendre en compte pour orienter vos choix d’investissement !

dividendes CAC_40

Evolution du CAC 40

Historique des versements des dividendes

Avant de faire d’autres études plus approfondies sur les sociétés dans lesquelles investir, nous vous conseillons d’avoir un bon réflexe. Trouvez l’historique des versements de dividendes de la société visée. Vous pouvez trouver ces informations sur Internet.

Cet historique doit être stable voire en constante augmentation au niveau de la valeur des dividendes versés. Une société qui répond à ce premier critère vaut la peine d’investiguer davantage.

Le bénéfice net par action (BNPA) et Le “Price Earning Ratio” (PER)

Pour avoir une idée sur la santé financière de l’entreprise visée, regardez les indicateurs suivants :

  1. Le bénéfice net par action (BNPA) : cet indicateur est en fait le rapport entre le bénéfice net de l’entreprise et le nombre d’actions sur le marché.

BNPA = Bénéfice net / nombre d’actions

2. Le Price Earning Ratio (PER) : c’est un indicateur représentant le rapport entre le cours de l’action et le bénéfice net par action calculé plus haut. Il mesure le nombre de fois où les bénéfices passés ou futurs sont capitalisés dans le cours de bourse de la société.

PER = cours de l’action / BNPA

Exemple de calculs de BNPA et de PER

Considérons qu’une société a un bénéfice net prévisionnel de 200 millions d’euros.

Le nombre moyen de ses actions en circulation est de 10 millions.

BNPA = 200 millions / 10 millions = 20 € par action.

Si son action en bourse a un cours de 220 € à une certaine date, nous pouvons calculer le PER :

PER = 220 / 20 = 11.

Dans d’autres termes, le cours de cette action représente 11 fois les bénéfices attendus.
Vous l’aurez compris, un PER élevé signifie que le marché possède des anticipations positives. Par contre, un PER indique le désintérêt du marché pour la valeur de cette action.

Conseil : investissez dans des actions qui ont un PER élevé !

calcul dividendes

Autres indicateurs à prendre en compte pour l’analyse d’une société

Un autre élément à prendre en compte dans votre analyse est le niveau d’endettement de la société. Il vous permet d’évaluer sa solidité financière.

Enfin un indicateur à ne pas perdre de vue est bien entendu le rendement de l’action. Cet indicateur mesure la performance de la rémunération des actions détenues. Il est exprimé en pourcentage et se calcule ainsi :

Rendement = Dividende / le cours de l’action X 100.

Exemple calcul rendement action

Considérons que vous avez une action A et que la société émettrice verse annuellement un dividende unitaire de 10 euros.

Le cours de l’action actuelle est de 50 euros.

Son rendement se calcule ainsi :

(10/50) x 100 = 20%.

Conclusion

Si vous avez envie d’investir en Bourse, commencez par étudier les mécanismes de base qui la régissent. Cela est bien plus simple que cela en a l’air et nous allons continuer à écrire des articles pour vous aider à comprendre tout cela et à bien investir.

Les dividendes sont un bon moyen de gagner de l’argent en s’assurant une rente plutôt que de risquer de tout perdre en misant sur une plus-value hypothétique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here